La réinsertion urbaine

La réinsertion urbaine

L’ASA propose un autre parcours de réinsertion que celui de la migration rurale : une réinsertion en milieu urbain. L’AFPA, (Ateliers de Formation et de Production Artisanale)

Deux filières ont été ouvertes, grâce à l’aide de l’association IECD :

Un centre de formation artisanale (CFA) – Un centre de production artisanale (CPA)

1 – Un centre de formation artisanale (CFA)

Ce centre, agréé par l’Etat en octobre 2013 (Ministère de l’Enseignement Technique), accueille chaque année une cinquantaine de stagiaires, pour les former en 1 an, aux métiers de l’artisanat. L’objectif est de leur permettre de s’installer à leur propre compte comme artisan, ou bien d’avoir accès à un emploi en entreprise.

Huit filières leur sont proposées : Broderie – Couture – Corne – Maroquinerie – Tissage – Marqueterie – Vannerie
Une formation à la plomberie s’est ouverte en 2011. Une filière en informatique est en cours d’étude…

Chaque année la cérémonie de sortie de la dernière promotion est une grande fête au village Saint François. Les jeunes stagiaires sortant de cette promotion reçoivent un diplômes reconnu par l’Etat, ainsi que leur carte d’artisan professionnel.

2- Un centre de production artisanale (CPA)

Quelques uns des stagiaires ont été recrutés par l’ASA pour créer des ateliers de production. L’objectif de ces ateliers est de mettre en place des activités génératrices de revenus au profit des actions de l’ASA.
Leurs productions sont commercialisées à Madagascar et en France.